Sélectionner une page

News

Success Story : apelab

#2030: Des salles de classe suisses et américaines tirent parti de la réalité virtuelle pour créer leur propre vision de l’avenir
Avec une fierté non dissimulée, nous avons le plaisir de mettre en lumière les nouveaux projets lancés par apelab. Cette jeune startup issue de la HEAD, soutenue par la Fondation AHEAD, a passé quelques mois dans les locaux de -Pulse Incubateur HES avant de rejoindre le Ed Tech Collider.
Nous vivons une époque où les technologies numériques deviennent un élément essentiel des systèmes éducatifs à l’échelle mondiale. La nécessité de donner aux étudiants les moyens de devenir des créateurs et de développer des compétences clés du 21e siècle telles que la collaboration, la créativité et la pensée informatique est plus importante que jamais.
Conçu en partenariat avec la start-up suisse-américaine apelab, CompiSternli et l’éducateur basé à San Diego Kwaku Aning, le programme d’apprentissage apportera un apprentissage révolutionnaire de la réalité virtuelle aux écoles secondaires en Suisse et aux États-Unis.
Financé par la Fondation Gebert Rüf dans le cadre de son programme Digital Education Pioneer et soutenu par DartLabs, le projet permettra aux étudiants suisses de la 7e à la 9e année de développer leur propre vision de ce à quoi l’avenir peut ressembler en utilisant la plate-forme d’apprentissage immersif Zoe d’apelab. Le projet commence par un programme de formation technique pour les enseignants dispensé par la cofondatrice d’apelab, Maria Beltran, suivi d’une conférence de Kwaku Aning, directeur du Centre d’innovation et de pensée entrepreneuriale de SDJA, parlant de sa propre expérience de la réalité virtuelle avec des lycéens. .
Les écoles suisses suivantes sont les premières à lancer le programme en novembre 2020: l’école bilingue Obersee, Oberstufe Wasseramt Ost, Schule Meiringen, Schulen Hünenberg, Schulen Steinhausen et Volksschulgemeinde Wigoltingen. Chacun se concentrera sur l’imagination de l’école du futur. Le programme sera supervisé par Rahel Tschopp, qui travaille depuis de nombreuses années à apporter la littératie numérique dans les écoles suisses:
« Les jeunes étudiants sont les mieux placés pour nous dire à quoi devrait ressembler l’éducation! Grâce à ce programme, ils pourront présenter leurs idées sur ce que peut être l’avenir de l’école. Ce projet a un énorme potentiel pour enfin donner aux étudiants un voix tout en apprenant à utiliser de nouvelles techniques pour construire leur propre vision du futur. « 
Rahel Tschopp, fondateur @CompiSternli

News précédentes

Swiss Accelerator Showcase
Swiss Accelerator's Showcase 2020
GEW
Campagne de financement participatif - Live streaming !
Trojans Collective x Mapping Festival