Sélectionner une page

News

L’EDITO avec François Abbé-Decarroux

Nous avons demandé au Directeur général HES-SO genève, François Abbé-Decarroux de nous parler de son ressenti face à la situation actuelle et à l’attitude à avoir quand on veut se lancer en tant que jeune entrepreneur !

« On ne va pas se voiler la face, l’incertitude dans laquelle nous nous trouvons toutes et tous actuellement n’est pas une situation agréable. Que ce soit pour remplir la mission d’enseignement de la HES-SO Genève ou pour promouvoir les compétences de nos diplômé-e-s sur le marché du travail, il nous faut faire preuve d’agilité et de résilience.

Face à cette incertitude, deux choix s’offrent à nous, selon Christophe André, médecin psychiatre. Soit on cherche des certitudes, en récoltant systématiquement le maximum d’informations et en prenant toutes les précautions envisageables, une solution qui peut s’avérer relativement appauvrissante et compliquée à vivre. Soit alors, on augmente notre tolérance à l’incertitude et on apprend à vivre avec. 

C’est incontestablement cette deuxième attitude que les jeunes entrepreneur-e-s de -Pulse ont choisi. Les « pulsés » de l’incubateur HES font preuve d’audace et ont une envie folle de réussir sans craindre l’échec. 

Le patron de Blablacar disait que pour gagner un 100 mètres cela ne sert à rien d’homologuer son short, il faut courir vite. Avec -Pulse Incubateur HES, la structure interdisciplinaire qui promeut les projets innovants des six hautes écoles genevoises, vous avez précisément la possibilité de vous lancer dans la course avec tous les risques et avec toutes les incertitudes que cela comporte, tout en bénéficiant d’un cadre pour avancer.

Toutes les personnes qui se lancent dans l’aventure de -Pulse sont unanimes, que la cible soit atteinte ou pas à la fin, l’expérience vaut la peine d’être vécue. Après 18 mois de programme, accompagné-e-s par une équipe investie et des coachs attentifs, l’expérience entrepreneuriale devient un atout indéniable dans notre écosystème en perpétuel mouvement.

Faites le pas, postulez, le pire qui pourrait vous arriver c’est de faire partie de la Team #4 dès mars 2021. Bonne chance !  »

François Abbé-Decarroux